Loto-Voyage 2016

Avant la semaine de relâche, le vendredi 26 février, a eu lieu, à L’École des Ursulines de Québec, un tirage parmi les nombreux billets vendus lors d’un exercice de financement destiné à pourvoir notre institution d’un laboratoire IPAD.

L’incitatif n’était certainement pas banal puisque trois grands prix, sous forme de certificats-voyage, se sont vus remettre à messieurs Julien Prince (5,000$), Sylvain Fontaine (3,000$) et Luc Renaud (2,000$).

Présent lors du tirage, monsieur Jacques Ménard, directeur général de L’École des Ursulines de Québec et de Loretteville, madame Nadia Tarakdjian de l’agence de voyage Lachance et madame Julie Pouliot, présidente de la Fondation de L’École des Ursulines de Québec ont fait, à nouveau, la preuve de l’importance du travail en coulisses qui doit s’accomplir à chaque jour lorsque vient le temps d’assurer la pérennité de notre institution.

Travail d’équipe aussi puisqu’il met à contribution plusieurs personnes qui ont toutes à cœur l’historique établissement de la rue du Parloir et celui, tout aussi important, de Loretteville.
Créée en novembre 2001, la Fondation est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à soutenir les deux campus dans la poursuite de l’œuvre éducative, telle que léguée par la Fondatrice, maintenant sanctifiée, Marie-de-l ’Incarnation.

Depuis quinze ans, la Fondation aura veillé à la réfection des bibliothèques des deux écoles, l’achat de nombreux postes informatiques, l’achat de livres, d’instruments de musique, de matériel audiovisuel et sportif tout comme l’aménagement des cours de récréation, particulièrement celle de Loretteville qui, selon l’avis de plusieurs, fait toujours effet. Combien d’adultes ont pu regarder, ébahis, l’aire de jeux de cette merveilleuse école et se demander pourquoi ils n’avaient pas eu, eux-aussi, ces mêmes privilèges.

Les membres de la Fondation rivalisent à la fois d’audace et d’originalité afin d’atteindre leurs objectifs et de maintenir la valeur éducative de l’institution qui, depuis 1639, fait figure d’excellence et de persévérance en éducation partout au Québec.

En début de chronique, nous parlions d’un travail d’équipe et c’est précisément ce que l’auteur de cette chronique a  pu constater quelques heures avant le tirage.

Bien assis à l’une des tables du grand parloir, monsieur Bouchard s’escrimait minutieusement à faire les comptes de l’opération Loto-Voyage. Monsieur Bouchard est l’un de ceux que l’on voit souvent à L’École. Toujours affable, il maintient sa solide collaboration et il s’accorde toujours parfaitement aux exigences des mandats qui lui sont confiés. Tout comme son épouse, il croit à L’École des Ursulines et à son projet éducatif, sa nombreuse progéniture en témoignant éloquemment.

C’est d’ailleurs lui qui, le premier, a pu m’annoncer les résultats de l’opération loterie : pour l’année 2015-2016, un montant de 15,200$ est venu récompenser les efforts de tout le monde !

Bravo !